Médecins de Montagne

Edité le 22/05/2019

Trousse

Trousse de Secours

Pour une ballade à la journée

Pour une ballade de plusieurs jours

 

Pour une ballade à la journée

Ne vous surchargez pas inutilement. Vous ne serez jamais loin de chez vous.

 

Le problème le plus fréquent risque d'être une plaie superficielle souillée par la terre. Lavez-la rapidement à grande eau, ce sera peu douloureux à ce moment et vous éliminerez facilement les débris, cause des infections. Un savon désinfectant et une petite brosse souple vous seront très utiles, quelques compresses stériles et une bande adhésive (celle-ci vous sera également utile pour les entorses).


Devant un saignement important, appuyez directement sur la plaie avec les compresses pendant 10 mn sans interruption. Si celui-ci se reproduit à l'arrêt, recommencez aussitôt et appelez les secours.

Si le blessé ne peut marcher ou si le traumatisme vous semble plus important, pas de panique. Vous mettez celui-ci à l'abri de tout danger et des intempéries. Vous faites appeler les secours en donnant des détails sur la blessure, l'âge ... Ne le laissez jamais seul. Ne perdez pas patience en attendant un éventuel transport en hélicoptère, rangez tous les objets qui risquent de s'envoler dans un sac à dos. A l'arrivée de l'hélicoptère, tenez le sac solidement et ne bougez plus.
Ne prenez pas d'initiatives qui pourraient être malheureuses, les secouristes vous guideront en toute sécurité.


Vous pouvez prendre avec vous quelques comprimés de PARACETAMOL pour les douleurs. Si vous faites de grosses réactions allergiques aux piqures d'insectes, votre médecin vous prescrira un kit d'auto-injection. Les réactions qui se limitent à une rougeur locale sont douloureuses (prendre du PARACETAMOL à ce moment), mais non dangereuses.

 

Pour une ballade de plusieurs jours

La trousse sera plus conséquente.


Tout d'abord vous devez désinfecter soigneusement toutes les plaies et vous porterez une attention toute particulière à vos pieds et vos orteils. Il n'est pas inutile de prendre une crème antimycotique pour le pied d'athlète (fissure entre les orteils). Les ampoules seront traitées par une " double peau ". Si les bords de cette ampoule deviennent de plus en plus rouges, interrompez votre randonnée et consultez votre médecin qui vous prescrira des antibiotiques. Inutile d'en amener, ce qu'il faut avant tout, c'est s'arrêter.


Des anti-inflammatoires prescrits par votre médecin pourront soulager d'éventuelles douleurs articulaires.


Pensez bien entendu aux petits maux qui deviennent des grandes misères comme la diarrhée, douleur du ventre, herpès. Tout symptôme persistant nécessite une consultation. Et bien entendu, n'oubliez pas d'emmener la quantité nécessaire de votre traitement habituel.


Pour la randonnée, l'ennemi c'est le poids. Faites donc au plus simple et au plus léger pour votre pharmacie. Par contre, soyez très prévoyants pour votre équipement, ce qui vous évitera bien des problèmes : bonnes chaussures de marche à tige haute et à semelles bien crantées, une paire de chaussettes de rechange, des vêtements contre la pluie et le froid, une protection contre le soleil (lunettes et crème).