Médecins de Montagne

Edité le 22/04/2019

Froid et soleil : protégez-vous

Les facteurs de refroidissement

Le corps humain se refroidit vite :

  • S'il est contact direct avec un solide froid : c'est le principal facteur de refroidissement
  • S'il est exposé au vent
  • S'il est en zone d'ombre avec un ciel très dégagé
  • Si les vêtements sont humides.

Une personne immobilisée sur la neige ou un sol froid à la suite d'une chute ou d'un accident réunie donc toutes les conditions de refroidissement.

 

Le corps humain dispose de moyens efficaces pour lutter contre le refroidissement :

  • En limitant les échanges avec le milieu froid : c'est la "vasoconstriction" (= diminition "reflexe" du calibre des vaisseaux sanguins, le débit peut être divisé par 10) qui diminue le flux sanguin chaud (37°C) vers les extrémités très exposées au froid.
  • En augmentant la production de chaleur, soit par une activité physique volontaire, soit par le frisson, la quantité de chaleur produite est suffisante pour permettre de réchauffer le corps.


La mise en jeu de ces 2 moyens de défense permet à l'homme exposé au froid de se protéger efficacement et d'éviter l'installation d'une hypothermie. Tous ces moyens de défense peuvent être contrariés par l'absorption de certaines boissons, ou de médicaments dangereux :
- l'alcool en supprimant la vasoconstriction, donne une sensation de chaleur du visage et des extrémités, ce fait disparaître la sensation de froid et l'incitation à se protéger.
- les somnifères ou les médicaments contre l'anxiété retardent l'apparition des frissons et facilitent l'installation d'une hypothermie.

 

Pour se protéger du froid : Pas d'alcool ni de somnifères

 

Auteur : Dr Jean-Pierre HERRY