Médecins de Montagne

Edité le 24/05/2018

Pourquoi une association?

NOS OBJECTIFS

Améliorer la qualité de la prise en charge médicale en station de sports d'hiver

La vocation historique de Médecins de Montagne est de faciliter les rapports et les échanges d'expérience entre les praticiens, et d'apporter aux adhérents toute l'information particulière à l'exercice en station de sports d'hiver.

 

Organisme de formation Médicale Continue, agréé par l'agence DPC et le FAF-PM, nous proposons chaque année des formations spécifiques à cet exercice, ainsi qu'un congrès combinant interventions scientifiques et temps de rencontres conviviaux.

Retrouvez l'agenda de nos Formations et congrès.

Retrouvez nos publications scientifiques

 

 

Faire connaitre et défendre la spécificité de l'exercice médical en montagne

La Médecine de Montagne est spécifique par sa nature traumatologique et ses patients saisonniers. Minoritaire, cette spécificité n'est pas reconnue : un Médecin de Montagne reste un Médecin Généraliste aux yeux des instances de la Santé.

 

Nous attachons donc à défendre cet exercice médical particulier et passionnant afin de pouvoir continuer à le pratiquer dans de bonnes conditions. Si nous sommes représentés dans différents syndicats, nous n'y avons cependant pas de rattachement particulier.

Lire à ce sujet la thèse de Sophie Claude sur l'étude et analyse du temps des actes de traumatologie

 

L'observatoire d'activité, en partenariat avec l'Irsan, permet de rendre compte en temps réel de l'activité de l'ensemble des médecins de montagne :

  • Nombre de consulations total
  • % de consultations hors rendez-vous
  • Nombre de consultations en traumatologie
  • % des hospitalisations pour les consultations en traumatologie

 

Vous pouvez consulter cet observatoire sur http://mdm.irsan.fr/

     

     

    Prévenir les risques d'accident : un observatoire de l'accidentologie des sports d'hiver

    Notre réseau épidémiologique, auquel sont rattachés 60 de nos adhérents, nous permet d'observer l'accidentologie des sports d'hiver à chaque saison.  Cet observatoire national nous permet de réaliser des actions de préventon ciblées, et de mieux connaître nos pratiques afin de les améliorer.

    Grâce à cet observatoire, nous pouvons :

    - Publier des études épidémiologiques chaque année sur les différentes pathologies du ski, du snowboard et des autres sports d'hiver.

    - Participer aux campagnes de prévention nationales générales ou spécifiques : campagne d'incitation au port du casque "Mettez un casque à vos enfants" ou de réglage des fixations de ski alpin.

    - Mettre en place des études spécifiques et des projets de recherche pour l'amélioration de la prévention et des prises en charge.

    + d'infos dans la rubrique Accidentologie des sports d'hiver

     

     

    Organiser l'offre de soins en station de sports d'hiver

    Efficience et qualité des soins dépendent d'une bonne organisation. Force de proposition, nous militons pour une structuration autour du Cabinet Médical Approprié : nous proposons qu'un blessé soit amené au cabinet médical le plus proche pouvant prendre en charge le traumatisme en question. Cette capacité de prise en charge est définie par le plateau technique, le local et le personnel, tandis que les soins apportés suivent un protocole réalisé pour les principales pathologies rencontrées en station.

    Lire à ce sujet la thèse de Marion Chauvet sur le Cabinet Médical approprié

    Lire à ce sujet la thèse de Jacques Champagne sur le référentiel pisteur

     

     

    Lutter contre la désertification médicale

    Comme dans tout secteur isolé, les stations de ski sont gravement touchés par la désertification médicale. Saison après saison, un nombre croissant de Médecins de Montagne cessent leur activité, sans toujours trouver de remplaçants. Pour favoriser l'installation des jeunes médecins, nous militons pour des meilleures conditions d'exercice et multiplions les liens avec les internes pour qu'ils découvrent l'attrait de l'exercice en montagne. Dans cet esprit, nous avons mis en place :

     

    • Un lien entre la faculté et les praticiens

    Parmi nos membres, nous comptons 47 maîtres de stage (SASPAS et UPL) qui accompagnent les internes de médecine générale dans leur cursus de stage et qui encadrent leurs thèses.

    • Un congrès pour les internes et jeunes médecins

    La "journée des internes et des jeunes médecins" a lieu à Chambéry après chaque saison de sport d'hiver, fin avril. Elle permet de réunir maitres de stages installés en station de ski, internes et jeunes médecins. L'objectif de la journée est de faire découvrir la médecine de montagne et de donner des outils pour permettre aux jeunes médecins de construire leur projet.

    + d'infos dans la rubrique Stage en Médecine de Montagne.

    Lire à ce sujet la thèse de Thomas Juban sur la désertification médicale dans les stations de sports d'hiver

    Lire à ce sujet l'article de Thomas Juban sur les méthodes d'évaluation de la densité et activité médicale en station

     

     

    Organiser le maillage de l'Aide Médicale Urgente de proximité

    L'association médecins de montagne a permis la naissance et la structuration de 3 réseaux de Médecins Correspondants du Samu (MCS) font partis du paysage de la médecine d'urgence en montagne. Ces médecins sont membres de MdeM. Ces réseaux sont :

    - Réseau MCS Alpes du Nord, 81 MCS sur 3 départements : Savoie, Haute-Savoie et Isère

    + d'infos sur ce réseau dans la rubrique "Réseau MCS Alpes du Nord"

    - Réseau MCS Cerdagne-Capcir Fenouillèdes, 15 MCS sur 5 sites à la frontière de l'Espagne

    - Réseau MCS Provence Alpe Cote d'Azur, 12 MCS sur 2 départements : Hautes Alpes et Alpes de Haute Provence

    Ils sont adhérents à la Fédération MCS France.

     

     

    Mener et coordonner des travaux de recherche

    Nos liens avec l'Université, notre exercice spécifique et notre réseau d'accidentologique nous permettent de coordonner chaque année des travaux de recherche universitaires. Notre savoir-faire lié au réseau épidémiologique nous permet également de réaliser des recherches liées aux accidents des sports d'hiver pour des sociétés privées.

    + d'infos dans la rubrique "thèses"